Solène – licence L3 en 2011 – Diplômée du Master informatique à l’UL en 2013

solene

Après l’obtention du bac S, je me suis dirigée vers l’IUT Informatique de Metz car c’est un domaine qui me paraissait porteur. Je ne voulais pas intégrer une école d’ingénieur ou un parcours LMD car je ne savais pas si j’étais capable de faire cinq années d’études supérieures. J’ai donc préféré commencer par un IUT pour avoir un diplôme en poche « au cas où ». Après l’obtention de mon DUT Informatique, j’ai souhaité poursuivre mon cursus en intégrant la 3ème année de Licence Informatique à l’Université de Lorraine de Nancy. Cela n’a pas été facile car le programme n’est pas le même entre les deux années d’IUT et les deux premières années de Licence. Mais avec une bonne capacité d’adaptation, il est largement possible de s’en sortir. J’ai eu la chance de m’être bien intégrée et donc de toujours être aidée par mes camarades. La Licence s’est bien déroulée et j’ai poursuivi mon cursus par le Master Informatique, toujours à l’Université de Lorraine à Nancy, avec la spécialité « Génie Logiciel ».

Je me rappelle avoir été surprise par les cours très théoriques que nous avons eu en première année de Master. Ce n’est qu’en deuxième année de Master que nous avons eu un peu plus de pratique. Cette deuxième année de Master est très chargée en projets, ce qui la rend très intéressante et motivante. Elle restera toujours ma favorite car elle a renforcé la cohésion de notre groupe de travail.

Puis est venue la période du stage d’insertion professionnelle. Après quelques CVs envoyés dès Octobre et quelques entretiens, j’ai reçu plusieurs réponses favorables et j’ai choisi d’effectuer mon stage au sein de Sopra Group de Metz car ils remplissaient tous mes critères : une possibilité d’obtention d’un CDI à la clé ainsi qu’un stage centré sur le développement dans les nouvelles technologies. Mon stage s’est très bien passé car j’ai été très bien encadrée et suivie.

Sopra Group m’a proposée un CDI début Août que j’ai accepté. Au bout de trois mois au sein de Sopra, j’ai saisi une nouvelle opportunité qui s’offrait à moi : un CDI au sein d’Efluid qui est une nouvelle société (créée par l’UEM, ERDF et la Caisse des Dépôts) qui a notamment la charge du déploiement de la solution Efluid sur l’ensemble du territoire national pour la gestion des clients « particuliers et petits professionnels d’ERDF », soit près de 35 millions de clients en France. Conçu à partir de méthodes d’analyse de haut niveau, Efluid permet de modéliser les processus métiers conformément aux besoins et aux règles du distributeur et du fournisseur.

Pour conclure, je pense que la formation que j’ai suivie m’a très bien préparée pour ma vie professionnelle. Beaucoup de notions que je pensais alors inutiles lors de ma formation se sont trouvées finalement très utiles alors que je ne travaille que depuis six mois !

Je souhaite bon courage aux futurs étudiants et je souhaite leur dire qu’il ne faut pas baisser les bras et qu’il faut se donner tous les moyens de réussir car une très belle récompense les attend à la clé !

Janvier 2014.